Maquettes Ferrari 1/18ème



COLLECTION RAISONNÉE
 page 2 : 2008 à 2019


À la différence de la collection 1950-1990 celle de la période 1992-2019 n'a pas été constituée de façon récente avec des modèles produits pour beaucoup au cours des dernières années en choisissant des modèles emblématiques. En fait après avoir collectionné des F1 Ferrari en maquettes à monter au 1/24 j'ai eu des obligations professionnelles qui ne m'en donnaient plus le temps de les construire, et à partir de 1995 j'ai repris la collection en achetant presque chaque année les modèles métal 1/18 qui commençaient à devenir populaires à cette époque, d'abord des Minichamps puis des Mattel Hotweels quand ce constructeur a acquis une licence exclusive Ferrari. Quand Mattel a perdu cette licence au profit de BBurago à partir de 2015 c'est cette marque qui a été privilégiée. Aucun des modèles présentés ici n'a de moteur apparent, il ne semblait pas utile d'acheter plus cher des Looksmart ou BBR. Reste que pour être subjectif ces modèles me semblent moins séduisants que ceux de la période 1950-1990 et cela ne fait que s'accentuer depuis la normalisation des types de moteur et leur "gel" avec l'introduction des V6 hybrides en 2014 et de la multiplication des ailettes et appendices aérodynamiques disgracieux. Ainsi on ne comptait plus que quatre motoristes en 2019 alors que dans les glorieuses années des F1 diversifiées et inventives on pouvait en recenser une dizaine chaque saison.   JMS

Pour me contacter : jean-marie.sepulchre@orange.fr



Note relative aux fiches techniques/
Selon les sources certaines données changent notamment en ce qui concerne la puissance qui sur certains sites semble exprimée en kw mais surtout sur le poids, selon qu'il est annoncé sans le pilote mais avec eau et huile (e/h) ou avec le pilote (pilote). Quand la donnée est manquante ou semble illogique elle est indiquée (?),
, si elle n'est qu'estimée elle figure en italiques. Cette situation est hélas très fréquente depuis une quinzaine d'années, Ferrari semble considérer que les dimensions de la voiture et sa puissance sont des informations hautement confidentielles !






Ferrari F2008 - 2008 : Massa loupe le coche...

La voiture est construite sur les mêmes bases que le modèle F2007 qui a enfin apporté à la Scuderia son premier titre "post Schumacher" et Raïkkönen commence bien la saison en gagnant les deuxième et quatrième courses, tandis que Massa aligne la troisième et la cinquième. Tout ceci semble de bon augure mais le champion finlandais semble se désunir, tandis que le brésilien va aligner quatre nouvelles victoires. Cependant il échoue à la deuxième place du championnat, un seul point derrière Hamilton, certainement à cause du "Renault Gate" soit une sortie de route volontaire de Nelson Piquer junior destinée à provoquer un drapeau jaune permettant à son coéquipier Alonso d'effectuer un meilleur ravitaillement. C'est dans le chaos causé par l'arrêt en panique de toutes les voitures que Massa qui était nettement en tête va s'accrocher avec sa machine de ravitaillement et reprendre la piste en dernière position. Ferrari se consolera avec un nouveau titre constructeurs.
 

FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  atmosphérique       Type : 8 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 98 x 40 (?)     Cylindrée :  2398 cm3   
Puissance : ? ch    
Boîte de vitesse : 7 rapports
Longueur : ? cm Largeur : ? cm Empattement : ? m   Voies AV/AR : ? cm  Poids (pilote): 605 kg Poids/puissance : ? kg/ch





Modèle Mattel Hotwheels 1/18ème
 













Ferrari F60 - 2009 : Hybridation peu concluante

Pour la première fois un système hybride de récupération d'énergie est autorisé de façon facultative en F1, Ferrari tente l'expérience avec le soutien de Magnetti-Marelli, mais sans grand succès. On comptera une seule victoire pour Ferrari qui ne sera que 4ème au championnat constructeur, c'est l'oeuvre de Raïkkönen qui va quitter la F1...momentanément...à la fin de l'année. L'équipe a aligné pas moins de quatre pilotes différents sans guère de succès, du fait d'un accident survenu à Massa lors des essais du GP de Hongrie, ni Fisichella ni Badoer ne parviendront à briller et depuis aucun pilote italien n'a pris en course le volant d'une Ferrari F1.
 




FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  atmosphérique hybride     Type : 8 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 98 x 40 (?)      Cylindrée :  2398 cm3   
Puissance : nd ch    
Boîte de vitesse : 7 rapports
Longueur : nd cm Largeur : nd cm Empattement : nd m   Voies AV/AR : nd cm  Poids (pilote) : 605 kg Poids/puissance : nd kg/ch



Soit j'ai omis d'acheter cette version peu glorieuse à l'époque, soit elle a été perdue dans un déménagement, bref elle existe toujours sur Ebay mais je n'ai pas craqué pour elle au moment d'élaborer ces pages...




Modèle Mattel Hotwheels 1/18ème (*hors collection)

 




Ferrari F10 - 2010 : Le renouveau Alonso ?

Le système hybride, qui était facultatif en 2009, a été jugé lourd et peu performant et Ferrari revient à l'atmosphérique pur. Bien que Ferrari ne communique plus de données dimensionnelles, la F10 paraît très longue et elle est très bien profilée. L'équipe commence la saison avec de grands espoirs car le double champion du monde espagnol Fernando Alonso a été recruté pour faire équipe avec Massa et il inaugure en fanfare ses nouvelles couleurs par une victoire lors de la course inaugurale. Il en obtiendra quatre autres et terminera deuxième du championnat derrière le jeune champion allemand Sebastian Vettel qui remporte son premier titre sur une Red Bull (ex Jaguar) à 23 ans, Alonso n'a que 4 points de retard ! Mais Ferrari ne sera que troisième des constructeurs.  


FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  atmosphérique       Type : 8 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 98 x 40 mm (?)     Cylindrée :  2398 cm3   
Puissance : nd ch    
Boîte de vitesse : 7 rapports
Longueur : nd cm Largeur : nd cm Empattement : nd m   Voies AV/AR : nd cm  Poids (pilote) : 620 kg Poids/puissance : nd kg/ch







Modèle Mattel Hotwheels 1/18ème












Ferrari F150 Italia - 2011 : Triste anniversaire

Le début de saison est marqué par une polémique absurde et amusante, Ferrari a nommé sa voiture F150 en l'honneur du 150ème anniversaire de l'unification de l'Italie, mais Ford menace d'un procès car il a déposé le nom F150 pour désigner un gros pick-up camionesque, véhicule n°1 des ventes chez les red necks du Far West ! Mais l'anniversaire ne sera pas si joyeux car Alonso ne remporte qu'une victoire et ne termine que quatrième du championnat.FICHE T



FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  atmosphérique hybride      Type : 8 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 98 x 40 mm (?)    Cylindrée :  2398 cm3   
Puissance : nd ch    
Boîte de vitesse : 7 rapports
Longueur : nd cm Largeur : nd cm Empattement : nd m   Voies AV/AR : nd cm  Poids (pilote): 640 kg Poids/puissance : nd kg/ch





Modèle Mattel Hotwheels 1/18ème










Ferrari F2012 - 2012 : Alonso outsider

La modification la plus visible est celle de l'avant de la voiture pour faire passer un flux d'air plus important vers le fond plat, ce qui est pour le moins inesthétique, seule la F14T fera pire dans la période. On note aussi un changement de géométrie de la suspension avant. Alonso va réussir à obtenir trois victoires alors que Massa n'aligne aucun succès, et va terminer à la deuxième place du championnat derrière Vettel sur Red Bull, la marque est à la même place au championnat constructeur.
 


FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  atmosphérique hybride      Type : 8 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 98 x 40 mm (?)      Cylindrée :  2398 cm3   
Puissance : nd ch    
Boîte de vitesse : 7 rapports
Longueur : nd cm Largeur : nd cm Empattement : nd m   Voies AV/AR : nd cm  Poids : 640 kg Poids/puissance : nd kg/ch







Modèle Mattel Hotwheels 1/18ème











Ferrari F138 - 2013: V8 dernière...

La voiture est une évolution mesurée de la F2012 avec un arrière plus étroit  et un nez encore plus haut mais le moteur évolue peu, tout le monde se prépare à une révolution technique pour l'année suivante ce qui interdit d'investir fortement dans des nouveautés coûteuses pour une seule saison.  Le tandem Alonso - Massa sera peu fructueux avec seulement deux victoires pour le pilote espagnol, Massa quittera l'équipe en fin d'année pour être remplacé par Räikkönen qui va faire son retour à Maranello pour six années ! Le championnat sera dominé par Vettel avec 13 victoires, Alonso accroche la 2ème place et Ferrari la 3ème des constructeurs.


FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  atmosphérique hybride       Type : 8 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 98 x 40 mm (?)     Cylindrée :  2400 cm3   
Puissance : nd ch    
Boîte de vitesse : 7 rapports
Longueur : nd cm Largeur : nd cm Empattement : nd m   Voies AV/AR : nd cm  Poids (pilote) : 642 kg Poids/puissance : nd kg/ch






Modèle Mattel Hotwheels 1/18ème












Ferrari F14T - 2014 : Terrifiante réforme réglementaire...

Sélectionnée par un média français comme faisant partie des "F1 les plus moches de l'histoire" à cause de son nez ressemblant selon les uns à un aspirateur, selon les autres à un museau d'ornithorynque la F14T est surtout une des Ferrari les moins compétitives de l'histoire avec aucune victoire à son actif  et une quatrième place au championnat du monde des constructeurs.  Ferrari a donc eu le plus grand mal à s'adapter au nouveau règlement qui condamne les ingénieurs de toutes les marques à choisir la même architecture moteur et à ne plus la modifier pendant un certain délai. Or la configuration obligatoire est très complexe, avec  un turbo actionnant de surcroît un système de récupération d'énergie sur l'échappement couplé à un récupérateur d'énergie sur la boîte et les actions de freinage. Cette ultime saison infructueuse verra le départ de Fernando Alonso à la fin de l'année.


FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  turbo/hybride       Type : 6 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 80 x 53 mm    Cylindrée :  1600 cm3   
Puissance : 760 ch    
Boîte de vitesse : 8 rapports 

Longueur : Nd Largeur : 200 cm Empattement : nd   Voies AV/AR : nd/nd cm  Poids (pilote) : 691 kg Poids/puissance : 0,91 kg/ch


Je n'avais pas le goût d'acheter la voiture de cette année là quand elle était en nouveauté, ensuite j'ai été peu motivé pour la rechercher sur Ebay compte tenu de son look peu engageant et de ses résultats calamiteux. Selon mes recherches documentaires c'est la dernière Mattel Hotwheels reproduisant une Ferrari F1, elle est donc indispensable aux inconditionnels de la marque américaine ! Elle existe également chez BBR, à peu près quatre fois plus cher...mais avec un traitement bien plus détaillé de l'aileron avant.




En haut modèle Mattel Hotwheels, en bas modèle BBR
(*hors collection)









Ferrari SF15-T -2015 : Vettel émerge du peloton

Alonso a été remplacé par le quadruple champion du monde allemand Sebastian Vettel qui quitte Red Bull après une saison 2014 en retrait, mais les Mercedes ont pris une telle avance sur le plan de la motorisation alors que leurs concurrents voient leurs développements "gelés", sous de fallacieux prétextes d'économie, que cela semble un exploit pour Ferrari de réussir à obtenir trois victoires avec Sebastian Vettel, il terminera troisième du championnat derrière les deux pilotes Mercedes, la marque accroche quand même la deuxième place au championnat constructeur. Extérieurement la voiture se distingue par son museau plus élégant que la version de l'année précédente et une amélioration du refroidissement.  



FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  turbo/hybride       Type : 6 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 80 x 53 mm   Cylindrée :  1600 cm3   
Puissance : 760 ch    
Boîte de vitesse : 8 rapports 

Longueur : Nd Largeur : 200 cm Empattement : nd   Voies AV/AR : 146/142 cm  Poids (pilote) : 702 kg Poids/puissance : 0,92 kg/ch






Modèle Bburago 1/18ème
 









Ferrari SF16-H - 2016 : Saison désastreuse

Outre les modifications aérodynamiques qui apparaissent chaque année, 2016 a été un moment de reconfiguration du moteur pour le rendre plus compact, mais la fiabilité des turbocompresseurs a posé problème. Au final encore une saison désastreuse avec aucune victoire...




FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  turbo/hybride       Type : 6 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 80 x 53 mm     Cylindrée :  1600 cm3   
Puissance : 760 ch    
Boîte de vitesse : 8 rapports 

Longueur : Nd Largeur : nd Empattement : nd   Voies 146/142 cm  Poids (pilote) : 702 kg Poids/puissance : 0,92 kg/ch







Modèle Bburago 1/18ème
 













Ferrari SF70-H - 2017: Redressement espéré

Ferrari débute bien la saison avec une voiture qui a vu son aérodynamique évoluer, la partie mécanique est toujours bridée par un règlement trop tatillon. Lors du premier GP en Australie Vettel aligne une victoire, suivie de celles de Bahrein et plus prestigieuse, celle de Monaco mais après une nouvelle victoire en Hongrie survient une série de 7 courses sans succès, après une cinquième victoire pour le pilote allemand seule la deuxième place du championnat reste possible, même position en championnat des marques.  



FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  turbo/hybride       Type : 6 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 80 x 53 mm   Cylindrée :  1600 cm3   
Puissance : 900 ch    
Boîte de vitesse : 8 rapports 

Longueur : Nd Largeur : 200 cm Empattement : nd   Voies AV/AR : 160/155 cm cm  Poids (pilote)  : 728 kg Poids/puissance : 0,81 kg/ch










Modèle Bburago 1/18ème
 













Ferrari SF71-H - 2018 : La dernière de Raïkkönen

En 2018 pas de révolution technique, les pneus sont plus larges et l'empattement est légèrement plus long, c'est l'année où le pilote disparaît sous l'arceau avant "Halo", verrue inesthétique inventée pour éviter les accidents mortels par impact sur la tête du pilote. Les Mercedes qui terrifient le plateau depuis la triste évolution réglementaire de 2014 semblent moins intouchables, ce qui est concrétisé par six victoires Ferrari, dont cinq de Vettel et une de Raïkkönen, mais les fans du champion allemand ont du mal à lui pardonner une sortie de route solitaire alors qu'il était en tête du GP d'Allemagne avec 10 secondes d'avance ! Au final les pilotes sont 2ème et 3ème du championnat et la marque 2ème constructeur.




FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  turbo/hybride       Type : 6 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 80 x 53 mm     Cylindrée :  1600 cm3   
Puissance : 900 ch    
Boîte de vitesse : 8 rapports 

Longueur : Nd Largeur : 200 cm Empattement : nd   Voies AV/AR : 160/155 cm  Poids (pilote)  : 733 kg Poids/puissance : 0,81 kg/ch







Modèle Bburago 1/18ème
 











Ferrari SF90 - 2019 : Jeune loup au dents longues...

Comme chaque année depuis le règlement 2014 la voiture a pris du poids pour répondre aux injonctions du pouvoir sportif qui chaque année trouve les F1 trop rapides, mais la vraie nouveauté chez Ferrari est le swap de pilotes avec l'écurie "cousine" Alfa-Romeo qui échange le jeune et très ambitieux pilote monégasque Charles Leclerc, élève de la Ferrari Academy, contre le vétéran Kimi Räikkonen qui quitte à nouveau la Scuderia. Lors des essais préliminaires Leclerc marque les esprits en étant souvent plus rapide que Sebastian Vettel, cette pointe de vitesse du pilote de 22 ans sera confirmée avec sept pole positions. Mais ce n'est pourtant qu'en fin de saison que la victoire veut enfin sourire, avec deux succès - dont celui, mémorable, de Monza - pour Charles Leclerc et un seul pour Vettel à Singapour, après que sa victoire de Montréal lui ait été "confisquée" par une décision bien sévère des commissaires de course qui ne semblent plus tolérer qu'une roue sorte de la piste ! Mais les deux coéquipiers ont parfois semblé à couteau tiré, comme au GP du Brésil où les deux Ferrari s'accrochent. Au final Leclerc et Vettel ne sont que 4ème et 5ème au championnat pilote mais Ferrari pointe à la deuxième place au classement constructeurs. 
 

FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  turbo/hybride       Type : 6 cylindres en V à 90°     Alésage/course : nd     Cylindrée :  1600 cm3   
Puissance : 900 ch    
Boîte de vitesse : 8 rapports
Longueur : ND cm Largeur : 200 cm Empattement : nd  Voies AV/AR : nd /nd cm  Poids (pilote)  : 743 kg Poids/puissance : 0,83 kg/ch







Modèle Bburago 1/18ème
 












Ferrari SF1000 - 2020 : C'est la voiture qui a un loup ?


Lors de la fin de la saison 2019 une "affaire" agite le monde la F1...le moteur Ferrari disposerait-il d'une "astuce" violant sinon la lettre du moins l'esprit du règlement ? C'est ce que suggère l'accord secret entre la marque et la fédération internationale du sport automobile, accord dénoncé par les concurrents qui voudraient bien savoir...certains prétendent que Ferrari avait trouvé un système pour booster son moteur en augmentant le débit autorisé de carburant avec une petite réserve en aval du débimètre réglementaire...quand le moteur demandait moins d'essence le débit restait un peu plus élevé et remplissait un micro réservoir, lequel s'ajoutait au débit maximum autorisé quand une reprise en sortie de virage demandait la pleine puissance...bref Ferrari annonce avoir modifié ses moteurs après cet accord sans expliquer les modifications...et le moteur a perdu toute sa superbe, les Ferrari et les Haas et Alfa-Romeo qui utilisent ces moteurs de la marque se traînent désormais en queue de peloton durant tout le début de la saison 2020, on tente de faire porter le chapeau au pilote en licenciant Sebastian Vettel qui doit quitter l'équipe en 2021...bref une année noire ce qui me m'incite nullement à mettre la maquette dans ma vitrine d'honneur ! 

 

FICHE TECHNIQUE :

Moteur :  turbo/hybride       Type : 6 cylindres en V à 90°     Alésage/course : 80 x 53 mm     Cylindrée :  1600 cm3   
Puissance : 950 ch  (???)  
Boîte de vitesse : 8 rapports
Longueur : ND cm Largeur : 200 cm Empattement : nd  Voies AV/AR : 160 cm  /155 cm  Poids (pilote)  : 746 kg Poids/puissance : 0,78 kg/ch (???)



Un modèle Bburago 1/18ème est disponible en pré-commande...une Looksmart est aussi annoncée...si rien ne change cette version maudite n'arrivera pas dans ma vitrine !





FI N



Bonne adresse :
Little Bolide : littlebolide.com

 Page 1...1992-2007

Retour vers la période 1950-1990




27 août 2020